Comparatif exclusif de 2 banques en ligne : Boursorama et Fortuneo

Article mis à jour le 18 septembre 2018. Comparatif basé sur les fiches tarifaires de Boursorama au 18 avril 2018 et de Fortuneo au 1er mai 2018.

Info Boursorama : jusqu’au 10 octobre 2018, la prime de parrainage de Boursorama est de 80 euros. Envoyez-moi vos nom, prénom et adresse courriel sur le formulaire de contact afin que je puisse vous envoyer une invitation pour en bénéficier.

Info Fortuneo : jusqu’au 31 octobre 2018, la prime de parrainage de Fortuneo est de 80 euros pour l’ouverture d’une assurance vie. Indiquez le code 12479359 lors de la souscription pour en bénéficier.

Choisir les banques qui nous correspondent est important, car aujourd’hui c’est quasi impossible de sans passer. Il y en a une telle multitude que c’est difficile de s’y retrouver. Ce qui est sûr : toutes ont leurs points forts et leurs points faibles. Comment faire le bon choix ? L’objet de cet article est dans un premier temps de vous apporter un regard général sur les banques, puis dans un deuxième temps de vous apporter les points forts et les points faibles de 2 banques en ligne (Boursorama et Fortuneo), banques recommandées par beaucoup d’entre nous et en troisième temps de vous partager mon expérience personnelle sur les choix que j’ai fait concernant les banques.

1) Un regard général sur les banques

Globalement, nous pouvons distinguer sur le fond les points suivants :

  • Les banques commerciales (ex. : Crédit lyonnais, BNP Paribas, Société générale…) qui appartiennent à des actionnaires privés recherchant plus leurs intérêts que ceux de leurs clients. Elles sont nationales avec un système informatique unifié et généralement ouverte à l’international ;
  • Les banques coopératives (ex. : Crédit Mutuel, Crédit Agricole, Caisse d’Epargne…) qui appartiennent en partie à leurs clients (via les parts sociales), s’intéressent d’avantage à leurs clients. Elles sont généralement régionales avec un système informatique non unifié et peu ouverte à l’international ;
  • Les banques publiques (la Banque postale, la Caisse des dépôts, les Crédits municipaux) au service du public en France uniquement ;
  • Les banques dites « classiques » avec un réseau important réseau d’agences locales ;
  • Les banques dites « en ligne » (ex. : Boursorama filiale de la Société générale, Fortuneo filiale du crédit Mutuel Arkéa…) proposent presque exclusivement tous les services à distance.

Les banques « en ligne » ont depuis quelques années fait évoluer énormément le paysage bancaire en France (et aussi dans le monde), grâce à internet devenu très facilement accessible (ligne fixe haut débit, point d’accès wifi, réseaux mobiles…) et par le fait qu’elles ont un coût d’exploitation moindre en ayant très peu de bâtiments à entretenir. Cela permet donc de réduire le prix des services proposés au client, en allant par exemple jusqu’à la gratuité des cartes bancaires.

Alors, faut-il se jeter absolument sur les banques en ligne et se séparer définitivement de sa banque « classique » ?

Je vous réponds que tout est une question de discernement. Il y a des avantages et des inconvénients selon la situation de chacun. Ex : Pour une entreprise, avoir un compte dans une banque commerciale internationale peut-être plus pratique pour les transferts d’argent si elle travaille avec des pays étranger ou bien pour monter un projet important avec un contact humain. Pour un particulier qui voyage et travaille beaucoup à l’étranger, peut-être qu’une banque commerciale internationale peut mieux répondre à des besoins bien particulier (ex. : facilité d’ouverture de compte, assistance locale)… Pour ceux qui sont doués avec les nouvelles technologies, qui n’ont jamais le temps de prendre du temps (il me faut tout de suite l’information), une banque « en ligne » est certainement préférable.

Une chose est sûre, évitez d’aller dans une banque qui a une culture d’entreprise qui ne vous convient pas (ex. : dans mon cas je préfère plus les banques coopératives que je trouve plus éthique dans leur mode de fonctionnement que les banques commerciales). Rien qu’en prenant en compte ce critère, cela vous permettra de faire un sérieux tri dans les banques. Ensuite, ne soyons pas radin en faisant nos choix sur le seul critère des prix, il vaut mieux payer un service un peu plus cher qui nous correspond bien, plutôt que d’avoir un service inadéquat et de gâcher de l’argent. Tout est une question de discernement.

2) Comparatif de 2 banques « en ligne » :

Boursorama banqueFortuneo banque

Des articles comparatifs banques « classiques » <> banques « en ligne » vous en trouverez un certain nombre sur internet, ceux vous disant qu’il est temps d’arrêter de vous faire « plumer » par votre banque « classique » et de passer sur une banque « en ligne » afin de payer moins cher, aussi. Etant client chez Boursorama et Fortuneo depuis plusieurs années, je préfère vous faire un comparatif de ces 2 banques « en ligne » dont tout le monde parle, à qui j’ai confié une partie de mes sous et que je connais bien. Ce comparatif est exceptionnel et original, je n’en ai jamais vu aucun sur internet, issu d’une expérience personnelle sur le « terrain », avec un regard intérieur et sur la durée.

En général

A. En général

Boursorama et Fortuneo sont au coude à coude dans les services proposés, des tarifs pratiqués, au niveau du service clientèle, des conseils prodigués et reçoivent régulièrement des récompenses pour leur travail (bien mis en valeur sur le site internet). Je constate aussi que la culture d’entreprise est bien différente des banques « classiques », je ne me suis jamais senti « agressé » ni par courriel, ni par courrier papier et encore moins par des publicités vantant le dernier produit. Un problème ? Pas de soucis le service clientèle se pli en quatre pour le résoudre rapidement. Vous ne comprenez pas quelque chose ? Cela vous est expliqué en des termes simples…

L’ouverture du compte bancaire est 100 % en ligne (aucun document à envoyer par la Poste). La contrepartie : c’est un peu long à cause des contrôles de sécurité (les 5 minutes sont juste pour remplir le formulaire, il y a ensuite tous les documents à fournir). Si vous n’avez pas les justificatifs sur ordinateur, il vous faudra les numériser. Rassurez-vous, tout est faisable en plusieurs fois et les informations sont sauvegardées au fur et à mesure. Il y a aussi la possibilité d’imprimer le formulaire pré-rempli et de l’envoyer par courrier avec les pièces justificatives.

Je remarque aussi, que ces 2 banques proposent moins de services comparés aux banques « classiques », mais avec une qualité inégalée, des performances remarquables sur les produits proposés et qui conviennent à la majorité des clients. Le fait d’avoir un site internet très complet, avec un contrôle des informations sur son compte est vraiment rassurant (ex : gérer la liste de ses comptes externes, changer ses coordonnées postales, envoyer ses documents par courriel…).

Autre différence notable des banques « en ligne » comparé aux autres banques : en 2016, presque toutes les banques en France se sont mises à facturer des frais de tenu de compte, qui augmentent année après année, sans que la qualité de service augmente. Les banques « en ligne » ont choisi de ne pas appliquer de frais de tenu de compte, se démarquant ainsi de façon notable dans le paysage bancaire ; c’est sur cette nouvelle ponction financière que j’ai quitté complètement le système des banques « classiques ».

Pour moi jusqu’à aujourd’hui, cela n’a été que du bonheur. Voici uniquement les différences que j’ai notées dans les services proposés par Boursorama et Fortuneo, le reste étant quasi-identique (n’hésitez pas à consulter les conditions tarifaires de Boursorama et de Fortuneo) :

1. Les cartes bancaires

Les cartes bancaires sont gratuites à condition de respecter les critères d’obtention à la première demande (ouverture du contrat carte bancaire) ou lorsque vous demandez de vous même une nouvelle carte bancaire. Il est plus facile de respecter le quota d’encours sur les comptes que de fournir les 3 derniers bulletins de paie (surtout de nos jours).

Si vous ne remplissez pas les conditions d’obtention, Boursorama offre désormais la possibilité d’obtenir gratuitement, sans conditions de revenus, sans dépôt minimum et sans obligation de domiciliation, une carte Visa Classic Welcome grise, qui est une version allégée de la carte Visa Classic (non proposée par Fortuneo).

Précision à propos de l’encours : cela concerne tous les comptes. Ex : j’ai une assurance vie dans une banque et rien sur mon compte courant. En additionnant le solde de l’ensemble de mes comptes, je remplis les conditions, j’ai donc droit à une carte bancaire.

  • Carte Visa Classic de Boursorama : gagner 1000 euros net par mois (2000 euros pour un compte joint) ou avoir 2500 euros d’encours (5000 euros pour un compte joint). Retraits de 310 euros sur 7 jours glissants et paiements de 1500 euros sur 30 jours glissants (plafonds modifiables) ;
  • Carte Visa Classic Welcome de Boursorama : elle est sans conditions de ressources, sans dépôt minimum et à autorisation systématique. Retraits de 200 euros sur 7 jours glissants et paiements de 600 euros sur 30 jours glissants (plafonds non modifiables) ;
  • Carte Visa Classic Kador de Boursorama : elle est réservée au 12-17 ans, sans dépôt minimum, à autorisation systématique et la demande ne peut se faire que si l’on est déjà client de Boursorama. Retraits de 200 euros sur 7 jours glissants (modifiable jusqu’à 500 euros par le représentant légal) et paiements de 200 euros sur 30 jours glissants (modifiable jusqu’à 2000 euros par le représentant légal) ;
  • Carte Visa Premier de Boursorama : gagner 1800 euros net par mois (3600 euros pour un compte joint) ou avoir 5000 euros d’encours (10000 euros pour un compte joint). Retraits de 920 euros sur 7 jours glissants et paiements de 3000 euros sur 30 jours glissants (plafonds modifiables) ;
  • Carte Mastercard de Fortuneo : gagner 1200 euros net par mois (2400 euros pour un compte joint) ou avoir 5000 euros d’encours. Retraits de 500 euros sur 7 jours glissants et paiements de 6000 euros sur 30 jours glissants (plafonds modifiables) ;
  • Carte Gold Mastercard de Fortuneo : gagner 1800 euros net par mois (2700 euros pour un compte joint) ou avoir 10000 euros d’encours. Retraits de 1000 euros sur 7 jours glissants et paiements de 8000 euros sur 30 jours glissants (plafonds modifiables) ;
  • Carte World Elite Mastercard de Fortuneo : gagner 4000 euros net par mois (5000 euros pour un compte joint) et 4000 euros à verser chaque mois sur le compte Fortuneo ; sinon pénalité de 50 euros par trimestre ;
  • Frais de retrait en devises par carte bancaire : Boursorama 1,95 %, Fortuneo 1,94 % ;
  • Frais de paiement en devises par carte bancaire : Boursorama Visa Classic Welcome et Visa Classic Kador gratuit, Boursorama Visa Classic et Visa Premier 1,95 %, Fortuneo 1,94 % ;
  • Frais de retrait en euros par carte bancaire : Boursorama et Fortuneo gratuit ;
  • Frais de paiement en euros par carte bancaire : Boursorama et Fortuneo gratuit ;
  • Frais d’inactivité de la carte bancaire :
    • Boursorama Visa Classic Welcome : 5 euros par mois s’il n’y a aucune opération de paiement par carte bancaire ;
    • Boursorama Visa Classic et Visa Premier : en cas d’inactivité trop longue (non précisé) ;
    • Fortuneo : 3 euros (carte Mastercard) ou 5 euros (carte Gold Mastercard) par mois d’inactivité ou 50 euros (carte World Elite Mastercard) par trimestre d’inactivité ;
  • Frais de recherche sur contestation d’achat par carte bancaire : Boursorama gratuit, Fortuneo gratuit si contestation fondée sinon 40 euros ;
  • Paylib (paiement avec une adresse courriel sur les sites internet partenaires) : Boursorama gratuit, Fortuneo non proposé ;
  • Apple Pay (paiement des achats sans contact avec un Iphone , un Ipad et une Apple Watch (liste du matériel compatible)) : Boursorama et Fortuneo gratuit ;
  • Service e-carte bancaire (paiement avec un numéro de carte bancaire virtuel valable une fois) : Boursorama non proposé, Fortuneo gratuit ;
  • Paiement par carte bancaire à débit différé : Boursorama 1er jour du mois suivant, Fortuneo dernier jour du mois calendaire pour les factures stockées du 20 du mois précédent au 19 du mois en cours ;
  • Possibilité de changer temporairement les plafonds de la carte bancaire sur internet par les 2 banques (sauf la carte Visa Classic Welcome de Boursorama) ;
  • Possibilité d’activer ou de désactiver le service NFC (paiement sans contact) de la carte bancaire depuis votre espace client par les 2 banques (désactivé par défaut) ;
  • Possibilité d’activer et de désactiver la carte bancaire pour les achats sur internet : Boursorama non, Fortuneo oui ;
  • Possibilité d’activer et de désactiver l’utilisation de la bande magnétique de la carte bancaire : Boursorama non, Fortuneo oui (hors zone Europe).

2. Les virements internationaux

Le coût d’un virement se compose de : frais d’émission ou de réception + commission de change (hors euro) + marge de change. 

  • Emission d’un virement en euros en zone SEPA : Boursorama et Fortuneo gratuit ;
  • Emission d’un virement en euros hors zone SEPA : Boursorama 0,1 % mini 20 euros, Fortuneo 0,1 % mini 23 euros ;
  • Emission d’un virement en devises : Boursorama 0,1 % mini 20 euros, Fortuneo 0,1 % mini 23 euros ;
  • Réception d’un virement en euros en zone SEPA : Boursorama et Fortuneo gratuit ;
  • Réception d’un virement en euros hors zone SEPA : Boursorama 0,1 % mini 20 euros, Fortuneo 12 euros ;
  • Réception d’un virement émis en devises : Boursorama 0,1 % mini 20 euros ; Fortuneo 12 euros ;
  • Commission de change sur transfert / rapatriement en devises : Boursorama 0,6 % mini 17 euros, Fortuneo 0,1 % mini 15 euros ;
  • Marge de change sur transfert / rapatriement : Boursorama 1 % sur le taux de change appliqué, Fortuneo 1 % sur le taux de change appliqué pour USD, GBP, JPY, CAD, CHF, CZK, NOK, PLN, KHD, NZD, AUD, SEK, MAD, DKK, ZAR, HUF, CNY (pour les autres devises se renseigner) ;
  • Virement émis en option OUR : Boursorama 15 euros, Fortuneo 11 euros.

3. Les chèques

  • Frais d’envoi de chéquier en recommandé : Boursorama gratuit, Fortuneo 3,5 euros + frais postaux ;
  • Service chèque en ligne Boursorama : envoi simple et recommandé : frais postaux en vigueur ;
  • Service chèque en ligne Fortuneo : envoi simple gratuit et recommandé : 5 euros.

4. Epargne

  • Livret A, livret de développement durable (LDD) : Boursorama et Fortuneo oui ;
  • Compte épargne logement (CEL), plan épargne logement (PEL) : Boursorama oui, Fortuneo non ;
  • Compte sur livret (CSL) : Boursorama et Fortuneo oui ;
  • Compte sur livret jeune (moins de 18 ans) : Boursorama non, Fortuneo oui.

5. Les assurances

  • Assurance perte ou vol des moyens de paiement des cartes bancaires Boursorama (Visa) et Fortuneo (Mastercard) : gratuit ;
  • Assurance globale de protection de la vie courante (moyen de paiements de tous les établissements financiers, agression, effet personnel, produit nomade) : Boursorama 0,99 euros par mois résiliable à tout moment, Fortuneo 18 euros par an ;
  • Assurance compte et assurance famille (prévoyance) : Boursorama oui, Fortuneo non ;
  • Assurance automobile : Boursorama et Fortuneo oui ;
  • Garantie emprunteur : Boursorama oui, Fortuneo non.

6. L’assurance vie

  • Dépôt minimum à l’ouverture : Boursorama 300 euros, Fortuneo 100 euros ;
  • Versement libre minimum : Boursorama 300 euros, Fortuneo 100 euros.

Les frais de gestion en gestion libre :

  • Fonds en euros : Boursorama 0,75 %, Fortuneo 0,60 % ;
  • Fonds gérés en unités de compte : Boursorama 0,75 % maximum, Fortuneo 0,75 %.

La gestion pilotée :

La gestion pilotée consiste à donner un mandat à un gestionnaire financier qui va se charger d’optimiser votre assurance vie en arbitrant les supports selon un profil que vous avez choisi. En clair, vous pouvez effectuer des versements et des retraits, changer de profil ou révoquer le mandat ; mais vous ne pouvez plus effectuer d’arbitrage. Ce service permet à ceux qui ne sont pas des pros de la finance d’améliorer les performances de son assurance vie et d’obtenir à minima des taux de rendements plus élevés que les fonds en euro.

  • Boursorama : la gestion est confié à Edmond de Rothschild Asset Management (France) pour les 5 profils proposés ; le service accessible dès 300 euros, est 100 % gratuit y compris les frais d’arbitrages. Seuls les frais de gestion sont appliqués : 0,75 % pour les fonds gérés en euros et 0,75 % pour les fonds gérés en unités de compte ;
  • Fortuneo : la gestion est confié à 3 partenaires pour les 3 profils proposés ; le service accessible dès 1000 euros, est 100 % gratuit y compris les frais d’arbitrages. Seuls les frais de gestion sont appliqués : 0,60 % pour les fonds gérés en euros et 0,85 % pour les fonds gérés en unités de compte.

7. Les alertes sur les mouvements de comptes

Vous pouvez créer des alertes par courriel ou SMS sur les mouvements de vos comptes : Boursorama gratuit, Fortuneo gratuit par courriel et les 10 premiers SMS, puis 2,50 euros par tranche de 10 SMS.

8. Les dates de valeur pour les paiements et les retraits à l’international

La date d’opération est la date à laquelle est réalisée une opération sur votre compte bancaire par la banque.

La date de valeur est la date à partir de laquelle l’opération effectuée sur un compte bancaire est prise en compte sur votre compte.

  • Boursorama : date à la réception de l’opération par la banque ;
  • Fortuneo : date de valeur indiquée par la banque émettrice + 1 jour.

Exemple : j’effectue un retrait d’espèces ou un paiement par carte bancaire (à débit immédiat ou différé) à l’étranger le 1er mai.

  • Boursorama : reçoit l’opération le 4 mai, la date de valeur sera le 4 mai et l’opération sera visible sur mon compte le 5 mai ;
  • Fortuneo : reçoit l’opération le 4 mai, la date de valeur sera le 2 mai (date de valeur de la banque émettrice le 1er mai + 1 jour) et l’opération sera visible sur mon compte le 5 mai.

Attention à ne pas effectuer un paiement ou un retrait avec une carte bancaire Fortuneo si vous n’avez pas l’argent nécessaire sur votre compte bancaire le jour de votre opération (au pire le lendemain) : c’est la garantie de payer des agios pour découvert bancaire (dans l’exemple : à partir du 2 mai), même si l’information apparaîtra sur votre relevé bancaire quelques jours plus tard à cause de la date de valeur. Chez Boursorama, dans l’exemple ci-dessus, vous avez 3 jours pour régulariser votre situation avant de payer des agios pour découvert bancaire (à partir du 4 mai).

9. La bourse

Les droits de garde et les frais de tenu de compte sont gratuits chez Boursorama et Fortuneo.

Boursorama

  • Les places boursières : 9 bourses européennes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Francfort, Madrid, Milan, Lisbonne, Londres, Zurich) et 2 bourses américaines (NYSE et NASDAQ). Les autres places boursières ne sont accessibles à la vente que par téléphone ;
  • Frais de courtage sur les bourses Euronext (Paris, Bruxelles et Amsterdam) :
    • Formule « Découverte » : 1,99 euros / transaction jusqu’à 500 euros, puis 0,6 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit ;
    • Formule « Classic » : 5,50 euros / transaction jusqu’à 1000 euros, puis 0,48 % au-delà (minimum 8,95 euros). L’abonnement mensuel est gratuit à condition d’effectuer au minimum 1 transaction / mois sinon 5,95 euros ;
    • Formule « Trader » : 16,65 euros / transaction jusqu’à 7750 euros, puis 0,22 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit à condition d’effectuer au minimum 1 transaction / mois sinon 5,95 euros ;
    • Formule « Ultimate trader » : 9,90 euros / transaction jusqu’à 10000 euros, puis 0,12 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit à condition d’effectuer au minimum 30 transactions / mois sinon 119 euros ;
  • Frais de courtage sur les bourses européennes (autre que Paris, Bruxelles et Amsterdam) : 0,45 % sur le montant total de l’ordre (minimum 32,90 euros) ;
  • Frais de courtage sur les bourses américaines : 0,12 % sur le montant total de l’ordre (minimum 23,90 euros).

Fortuneo

  • Les places boursières : 3 bourses européennes (Paris, Amsterdam, Bruxelles). Les autres places boursières ne sont accessibles que par téléphone ;
  • Frais de courtage sur les bourses Euronext (Paris, Bruxelles et Amsterdam)
    • Formule « Optimum » : 1,95 euros / transaction jusqu’à 500 euros, puis 3,90 euros / transaction jusqu’à 2000 euros, puis 0,20 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit ;
    • Formule « 0 courtage » : 20 euros / transaction jusqu’à 10000 euros (les 2 premiers ordres sont gratuits), puis 0,20 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit si les encours sont > 50000 euros, sinon pénalité de 120 euros par trimestre civil ;
    • Formule « Trader actif » : 9,50 euros / transaction jusqu’à 10000 euros, puis 0,12 % au-delà ; L’abonnement mensuel est gratuit à condition d’effectuer 30 transactions / mois ou 90 transactions sur les 3 derniers mois, sinon 59,80 euros ;
    • Formule « Trader 100 ordres » : 6,50 euros / transaction jusqu’à 100000 euros, puis 0,10 % au-delà. L’abonnement mensuel est gratuit à condition d’effectuer 100 transactions / mois ou 300 transactions sur les 3 derniers mois, sinon compensation de 3 euros par ordre exécuté et de 6,50 euros par ordre non exécuté.
  • Frais de courtage sur les bourses européennes (autre que Paris, Bruxelles et Amsterdam) : 0,20 % ou 1 % sur le montant total de l’ordre (minimum 20 euros) + 30 euros de frais de brokers étrangers ;
  • Frais de courtage sur les bourses américaines : 9,50 euros / transaction jusqu’à 10000 euros, puis 0,12 % au-delà + 30 euros de frais de brokers étrangers.

10. Le prêt immobilier

Les caractéristiques communes du prêt immobilier : réservé aux résidents français de la métropole, financement d’une résidence principale ou secondaire, montant d’emprunt minimum de 100 000 euros, durée d’emprunt de 7 à 25 ans, pas de frais de dossier, pas de frais de remboursement anticipé (sauf en cas de rachat par un établissement concurrent) et apport de 10 % demandé.

  • Boursorama : le prêt permet de financer la résidence principale avec ou sans relais, la résidence secondaire, un investissement locatif à usage unique d’habitation, un investissement locatif de défiscalisation (Loi Pinel) et un rachat de crédit. Pas de montant maximum et l’âge limite est de 65 ans ;
  • Fortuneo : le prêt permet de financer l’achat d’un bien neuf (hors construction et VEFA) ou ancien (+ travaux éventuels), un rachat de crédit et une soulte (+ travaux éventuels). Le montant du prêt est de 1 million d’euros au maximum. L’apport est de 10 % du montant total du projet minimum (hors frais), et il doit couvrir a minima les frais (notaire, agence, etc.). Pas d’apport nécessaire pour un rachat de crédit et l’âge limite est de 73 ans.

11. La gestion des finances personnelles

Boursorama et Fortuneo vous proposent une application gratuite qui permet de récupérer automatiquement l’ensemble des mouvements de tous vos comptes bancaires de vos différentes banques dans une même interface. Ensuite, l’application s’occupe de ventiler vos mouvements dans des catégories. Avantage : plus besoin de vous connecter à vos différents comptes clients pour consulter vos comptes bancaires. Inconvénient important : si vous utilisez ce service, vous acceptez de donner vos identifiants et mots de passe à votre banque, qui aura de fait accès à votre patrimoine financier (vous pouvez révoquer facilement les accès à vos comptes).

  • Boursorama Mon budget : directement intégré dans l’interface client et vous retrouvez toutes vos informations sur l’application mobile. Inconvénient : très pauvre en fonctionnalités ; la ventilation automatique des mouvements en catégories et le graphique proposé ne servent presque à rien ;
  • Fortuneo Budget : application (internet et mobile) complètement séparée du compte client Fortuneo, ouvert à tout le monde.

12) L’accord FATCA

En octobre 2014 est entré en vigueur en France, l’accord dit FATCA (loi américaine de 2010), qui impose désormais aux administrations et entreprises françaises (ainsi que tous les pays étrangers) à la délation financière des « US Persons » sur le territoire français pour le compte des Etats-Unis. Celui qui entre dans la catégorie dite des « US Persons » se doit de remplir le formulaire W9 pour ouvrir un compte bancaire en France. Face à cette lourdeur administrative, coûteuse et complexe, certaines banques refusent désormais les « US Persons » (ceux qui ont été déjà client, ont vu leurs comptes fermés) ; et pour complexifier le tout, les banques ne communiquent pas clairement sur ce sujet.

En clair, d’après les témoignages sur Internet : Boursorama refuse les « US Persons », Fortuneo et les banques « classiques » acceptent les « US Persons ».

Avantage Boursorama

B. Avantage Boursorama Boursorama banque

  • Un site internet très moderne, à la pointe de la technologie ;
  • Un compte professionnel accessible aux entreprises individuelles et aux entrepreneurs (pas aux associations) (non proposé par Fortuneo) ;
  • Un compte bancaire pour les 12-17 ans rattaché à un compte bancaire Boursorama (non proposé par Fortuneo) ;
  • Le service client est plus réactif en tout notamment par courriel (plus rapide que celui de Fortuneo) ;
  • Ouverture du service client plus élargit : lundi au vendredi de 8h à 22h, le samedi de 8h45 à 16h30 (Fortuneo : lundi à vendredi de 8h30 à 20h, le samedi de 9h à 13h30) ;
  • Propose le compte épargne logement (CEL), le plan épargne logement (PEL), la garantie emprunteur, le prêt personnel, le crédit renouvelable et l’avance sur titres (Fortuneo ne propose aucun de ces services) ;
  • Virements illimités (limité à 5000 euros par virement chez Fortuneo ; au-delà il faut appeler le service clients) ;
  • Cartes bancaires gratuites plus accessibles, avec plus de services notamment avec la carte Visa Premier ;
  • La possibilité d’avoir une carte Visa Classic Welcome gratuite, sans conditions de ressources, sans dépôt minimum et sans obligation de domiciliation (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité de voir globalement les encours de sa carte bancaire (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité de demander le remplacement par anticipation de la carte bancaire sans passer par le service client (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité demander le changement du type de débit de la carte bancaire (immédiat ou différé) sans passer par le service client (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité d’utiliser le service Paylib (paiement avec une adresse courriel sur les sites internet partenaires) (non proposé par Fortuneo) ;
  • Avoir la liste de toutes ses autorisations de prélèvements et de les suspendre ou de les révoquer (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité de faire opposition sur les chèques sans passer par le service client (non proposé par Fortuneo) ;
  • 200 fonds proposés sur l’assurance vie (176 pour Fortuneo) ;
  • Permet d’accéder à plus de place boursière que Fortuneo ;
  • Un service boursier plus avantageux que Fortuneo pour les traders occasionnels ;
  • Un service d’alertes par courriel ou SMS sur le fonctionnement de vos comptes beaucoup plus complet que celui de Fortuneo et complètement gratuit ;
  • Le service coffre-fort qui vous permet de rapatrier automatiquement toutes les factures de vos fournisseurs et de stocker tous vos documents en lieu sûr dans la limite de 2 Go (non proposé par Fortuneo) ;
  • La possibilité d’associer tous vos comptes bancaires de vos différentes banques dans votre compte client et de visualiser tous les mouvements sur la même interface (non proposé par Fortuneo).

Mon avis sur Boursorama : un service en constante amélioration et une carte bancaire gratuite, Boursorama est de loin bien meilleur que Fortuneo pour la gestion de l’épargne au quotidien et à court terme.

Avantage Fortuneo

C. Avantage Fortuneo Fortuneo banque

  • Un site internet sobre, plus intuitif et plus léger à l’utilisation que celui de Boursorama (l’interface moderne consomme trop de ressources, les menus sont éparpillés dans tous les sens) ;
  • La correspondance par courrier gratuite grâce aux enveloppes « T ». En fait, lorsque vous recevez de temps en temps du courrier, gardez l’enveloppe « T » de réponse pour vos correspondances en tout genre. Chez Fortuneo, il n’y a qu’une seule adresse pour envoyer le courrier ;
  • Un compte sur livret (livret +) pour les 0-17 ans rattaché à un compte bancaire Fortuneo (non proposé par Boursorama) ;
  • Service e-carte bancaire gratuit pour faire ses achats avec un numéro de carte bancaire virtuel valable une fois qui évite de donner ses vraies informations (non proposé par Boursorama) ;
  • La possibilité de créditer son compte courant par carte bancaire (non proposé par Boursorama) ;
  • La possibilité de faire opposition de sa carte bancaire sur internet en plus du téléphone (non proposé par Boursorama) ;
  • La possibilité d’autoriser ou d’interdire d’utiliser la carte bancaire pour les achats sur internet ainsi que les retraits avec utilisation de la bande magnétique hors zone Europe (non proposé par Boursorama) ;
  • L’ouverture d’une assurance vie dès 100 euros (300 euros chez Boursorama) ;
  • Excellent sur les placements à long terme en terme de performances et de coûts, toujours une longueur d’avance sur Boursorama ;
  • Un service boursier plus avantageux que Boursorama pour les traders intensifs qui sont fortunés ;
  • Un service patrimonial sur rendez-vous situé à la Défense (92) (non proposé par Boursorama) ;
  • Les « US Persons » sont les bienvenues (refusées chez Boursorama).

Mon avis sur Fortuneo : les services de Fortuneo évoluent trop lentement comparé à la concurrence, je ne la recommande plus (pour l’instant) pour la gestion de l’épargne au quotidien sauf si vous avez des besoins spécifiques tel que le service e-carte bancaire ou bien que vous soyez une « US Person ». Par contre, Fortuneo est bien meilleur que Boursorama pour la gestion de l’épargne à long terme, notamment l’assurance vie en gestion libre.

Inconvénients

D. Les inconvénients (Boursorama et Fortuneo)

  • Pour ouvrir un compte bancaire il est obligatoire de verser un minimum de 300 euros pour Boursorama et Fortuneo sur son futur compte avec le dossier d’ouverture de compte soit par virement soit par chèque en provenance d’un compte bancaire vous appartenant. Autrement dit, il est obligatoire d’avoir déjà un compte bancaire à son nom pour en ouvrir un chez Boursorama ou Fortuneo. Pour les rarissimes Français qui n’ont pas de compte bancaire, en ouvrir un dans une banque « classique » avant ;
  • Ne proposent pas le livret d’épargne populaire (LEP) ni le livret jeune (vive la banque « classique » #1) ;
  • Impossible de déposer des espèces dans ces 2 banques (vive la banque « classique » #2) ;
  • Obligatoire d’envoyer les chèques par la Poste pour les encaisser (vive la banque « classique » #3) ;
  • Aucun contact physique avec un client n’est possible sauf pour ceux qui utilisent le service patrimonial de Fortuneo à la Défense (92) (vive la banque « classique » #4) ;
  • L’accès à ces banques nécessite un minimum de ressources qui peut être difficile à obtenir lorsque l’on est en situation de précarité (vive la banque « classique » #5).

3) Ma stratégie dans le choix des banques

Banque SBI

Mes critères

Je mets rarement les pieds dans une agence bancaire, je suis technophile et je bouge souvent. Je respecte aussi l’adage qui est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Je me suis donc tourné naturellement vers les banques « en ligne » qui me correspondaient mieux. Après ce que je viens de dire ci-dessus, vous commencez à deviner certainement mes choix. C’est très simple, comme toutes les banques ont chacune des points forts et des points faibles, je profite au maximum des points forts et je minimise les points faibles. Comment ? En appliquant ce qui est au dessus :

  • Un compte chez Boursorama pour la gestion de l’épargne à court-moyen terme (compte courant principal, livret A) ainsi que l’assurance vie en gestion pilotée ;
  • Un compte chez Fortuneo pour la gestion de l’épargne à long terme (assurance vie en gestion libre et pilotée) ainsi qu’un compte courant secondaire ;
  • Garder une banque « classique » : auparavant, j’en avais une ; aujourd’hui je n’en ai plus. Pourquoi ? Depuis 2016, toutes les banques « classiques » se sont mises à facturer des frais de tenu de compte sauf peut-être si l’on souscrit à des produits ou à des services. En clair, ce n’est plus possible d’avoir un compte bancaire 100 % gratuit. Pour éviter de payer des frais alors que le service de la banque n’a pas évolué et compte tenu de ma situation personnelle, j’ai du clôturer tous mes comptes. Cela dit, ça reste une bonne stratégie. Toutefois, pour contourner ce « problème », BNP Paribas a lancé en 2014 Hello bank, une banque en 100 % ligne qui permet de profiter en plus de tous les services des agences du réseau bancaire de BNP Paribas (dépôts de chèques, d’espèces…). Je ne connais pas Hello bank, mais son positionnement est intéressant et mérite d’être regardé de près (n’hésitez à me laisser vos avis dans les commentaires).

Comme tous les virements SEPA sont gratuits, transférer de l’argent d’un compte à l’autre est très aisé et permet de profiter des meilleurs services au meilleur coût. Le bonus : avoir aussi un compte Paypal (la plupart d’entre vous en ont forcément un si vous fréquentez Ebay), qui vous permet d’accepter les paiements par cartes bancaire et peut vous faciliter les achats à l’étranger.

Vous partez à l’étranger ?

Prenez si vous le pouvez la carte Visa Premier de Boursorama (pour les services associés à la carte), la carte Mastercard de Fortuneo de base (ou Gold si vous le pouvez) en dépannage et l’assurance des moyens de paiement de Boursorama pour 0,99 euros par mois (résiliable à tout moment). Le gros avantage de cette solution : partir avec un minimum de sécurité concernant ses affaires les plus importantes (papier, clé, objet de valeur…) et surtout de bénéficier du réseau Visa et Mastercard pour les paiements et les retraits d’argent. Cela limite aussi le risque de se retrouver coincé en cas de perte ou de vol d’une carte bancaire.

Astuce : évitez que vos cartes bancaires (valides 2 ans) aient une date d’expiration trop rapprochée l’une de l’autre ; l’idéal est d’avoir un an d’écart. Pourquoi ? Si vous vous déplacez souvent comme moi et que vous restez peu de temps au même endroit, il est difficile compte tenu des délais postaux de recevoir votre carte rapidement. Le temps de recevoir votre nouvelle carte, la deuxième carte vous sauvera financièrement.

Pourquoi garder une banque « classique » ?

J’ai listé ci-dessus 5 avantages. Si un jour j’ai besoin de faire un dépôt d’espèces, de rencontrer un conseiller, c’est quand même plus sympa et humain de l’avoir en face de soit que de l’avoir bout du fil (ben oui, j’apprécie toujours le contact humain). Si j’ai besoin d’une aide financière, ma famille (tout le monde n’est pas forcément technophile) pourra toujours m’aider en déposant un chèque dans l’agence à côté de chez elle… N’oubliez pas les procurations, ça dépanne sacrément lorsque l’on est dans une galère loin de chez soi. Et surtout, gardez de bonnes relations avec vos banques, vous pourrez toujours avoir besoin de leurs services au moment où vous ne vous y attendez pas.

En conclusion

Cet article est long et approfondi, mais je le voulais comme une aide pour vous apprendre à bien discerner ses besoins en apportant des éléments que je ne vois jamais dans les articles publiés (trop souvent général et sommaire). Et pourtant rien ne remplace une belle expérience vécue sur le terrain, pour aider à bien discerner les choses… A vous de faire de même. 🙂

Cet article vous a aidé et vous faites le pas vers l’ouverture d’un compte bancaire « en ligne » en me choisissant comme parrain ?

Profitez de l’offre de parrainage de :

Boursorama Boursorama banque

Parrainage Banque Boursorama

Ne remplissez pas le formulaire sur le site internet, envoyez-moi un courriel avec vos nom, prénom et adresse courriel sur le formulaire de contact (informations demandées par Boursorama pour vous inscrire à l’offre de parrainage). Vous recevrez une invitation de Boursorama qui vous permettra (et à moi aussi) de bénéficier de la prime de parrainage. Toutes les informations concernant le parrainage sont ici.

La prime de 80 euros est le minimum offert pour votre ouverture de compte ; sachant qu’il y a régulièrement des campagnes de promotion sur le site internet qui font grimper la prime offerte sur de courtes périodes (plusieurs fois par an). Soyez patient et attentif et n’hésitez pas à saisir l’occasion lorsqu’elle se présente.

Fortuneo Fortuneo banque

Parrainage Fortuneo banque

Dans le formulaire de souscription, à la question « comment avez-vous connu Fortuneo », choisissez « parrainage » et inscrivez le code parrain suivant dans la case prévue à cet effet : 12479359 Toutes les informations concernant le parrainage sont ici.

La prime de 50 euros est le minimum offert pour votre ouverture de compte ; sachant qu’il y a régulièrement des campagnes de promotion sur le site internet qui font grimper la prime offerte sur de courtes périodes (plusieurs fois par an). Soyez patient et attentif et n’hésitez pas à saisir l’occasion lorsqu’elle se présente.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir autour de vous ! Il y a des précisions à apporter ? N’hésitez pas à laisser un commentaire. 🙂

Tags

46
Poster un Commentaire

avatar
500
23 Comment threads
23 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
22 Comment authors
GABGéraldine - Parrain BoursoramaGwen29Marcmistaaa Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
GAB
Invité
GAB

Bonjour,
Merci pour ce comparatif très objectif. Je note cependant une erreur concernant la formule « Optimum » de Fortuneo. En effet, les frais de courtage au delà de 2000€ sont de 0,20 % (Et non 0,60%)

Cordialement,

Frédéric

Géraldine - Parrain Boursorama
Invité
Géraldine - Parrain Boursorama

Je suis également cliente de ces deux banques et apprécie vraiment leur complémentarité. Une chose qui me séduit particulièrement est la possibilité, chez Fortunéo, de pouvoir générer des numéros de CB virtuels. Pratique, justement, quand on voyage ou lorsqu’on achète sur un site un peu exotique 🙂

Gwen29
Invité
Gwen29

Bravo pour ce comparatif, personnellement chez Boursorama , j’en suis très satisfait, que se soit en compte courant et surtout en frais à l’étranger…